Jeudi 28 sept - Combe de la Grande Forclaz

La combe de la Grande Forclaz, avec son décor atypique au regard de ses consœurs, et sa fréquentation des plus marginale, a fait ce jeudi, l’unanimité des 11 randonneurs, qui pour la plupart, la découvrait.

 

08h45, nous entamons notre marche au bout de la route des confins à 1464 m. Température parfaite, motivation au top !

Nous suivons tout d’abord le GRP Massif Tournette/Aravis, véritable route carrossable, qui dessert toutes les combes amont, et progressons à l’ombre, tandis que le soleil réchauffe le secteur du Grand Bornand. Au niveau du chalet de Paccali (1488 m) nous avons donc fait une douce mise en route, en progressant d’1.5 km (environ 75 m de dénivelé, pente à 7%). 

Nous partons alors plein EST en direction de Paccali d’en haut. Petite pause à l’embranchement de la combe de Paccali, que nous laissons pour poursuivre direction NORD EST.  Après 1.7 km et 300 m de dénivelé en plus (pente à 17%) nous croisons le sentier menant à Tardevant que nous suivons peu de temps, pour l’abandonner également et poursuivre notre direction NORD. Le sentier est maintenant plus sauvage. Nous levons le nez pour admirer les falaises délimitant les différentes combes des Aravis. Nous passons différentes portes de parc à mouton mentionnant la présence de patous. Les clôtures sont toutes récentes. Sur notre droite, nous dépassons le sentier qui vient de la Bombardellaz et arrivons ensuite à l’entrée de notre combe. Cette étape de 800 m pour 50 m de dénivelé a parfaitement terminée notre préparation.


 

 

Nous voilà au seuil de notre combe.

Nouvelle entrée de parc à mouton, nouvelle affiche PATOUS, mais cette fois ça bêle, pas bien loin ! C’est l’occasion d’une petite pause. On se remémore le tuto « comment se souvenir agréablement d’une rencontre avec un patou… ». Nous sommes prêts. Le sentier est bien dissimulé à droite, collé à la clôture … On aurait pu se tromper… Les choses sérieuses commencent. 

 

 

Nous progressons en zig zag dans le pentu, les moutons à gauche, nous a droite ; tout va bien, chacun sa route, chacun son chemin. Petit replat, nous  arrivons sur un squelette de mouton et une fourrure complète, parfaitement propres, que nous prenons le temps d'examiner. La nature a fait son travail.

 

Nous poursuivons sur la partie herbeuse, passons quelques lapiaz qui nécessitent l’aide des mains et c’est une nouvelle petite pause à 1980 m (pour se féliciter d’avoir grimpé 222m de plus sur 900m avec une pente de 30%). 

Nous sommes maintenant à l’aplomb des aiguilles noires qui culminent à 2232 m sur notre droite. La vision de ce pierrier fait son effet. Il est 11h30, en route pour le minéral ! Le traditionnel névé du centre, a cette année, fondu précocement, mais le site n’est reste pas moins spectaculaire. Un petit esprit d’Etna ou de lune pour ceux qui y seraient déjà allés… 

C’est parti pour la dernière étape, une traversée de 300m à 28%. Nous progressons, attentifs et motivés. Quelles fleurs ont trouvé de quoi s’établir ici et au passage, un chamois nous regarde puis file, plus agile que nous sur ce milieu. Nous nous trouvons maintenant à l’aplomb de Tardevant et nous y voyons quelques randonneurs y évoluer.

 

 

12h20, arrivée sur la crête.. Surprise ! La récompense est là. Il faut préciser que l’animatrice avait oublié d’en parler, la surprise n’étant pas garantie si une brume thermique est en place. Mais aujourd’hui c’est le must. Nous sommes suffisamment haut (2311m) et avons suffisamment de recul pour admirer un splendide panorama montagneux. 360° de bonheur plein les mirettes. 

Nous partons vers Tardevant pour trouver une aire plus conviviale que notre crête sommitale et c’est la pause du pique nique, parmi quelques gentianes, face à des monts tout proches (arrête de la Besse, la Miaz, ...) ou plus éloignés (chaîne du Mont Blanc, têtes des Fours, Aiguille du Grand Fond, Pierra Menta, …). 


13h15, l’heure du retour a sonné. Tout aussi attentifs, nous retraversons le pierrier. Pause avant l’arrivée herbeuse, couvre chef, et nous reprenons notre descente. Cette fois, les moutons sont passés à l’ombre au pied des aiguilles noires. Nous retrouvons la porte de leur enclos. Nous n’aurons finalement rencontré aucun patou. Le retour se poursuit et il est 15h15 quand nous quittons nos bottes de sept lieux pour nous diriger vers l’Hermitage, où le pot nous attend.


Bravo à tous pour cette rando. Merci pour le partage de cette agréable journée, avec une mention spéciale à notre serre fil et aux photographes contributeurs de cette page.

 

A bientôt pour d'autres belles randonnées savoyardes.

Myriam

 

 

Données techniques : + 1080 m , 12.2 km, 5h30 de marche. IBP 117 bien justifié.

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

      RANDONNÉES            

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

(+d'infos => Espace Adhérents)

 

 

 

Mardi 18 juin

Barbecue

(La Planche Sevrier)

 

 Jeudi 20 juin Rando Douce  

 Circuit des Croix

(Sallenoves)

 Den: 230 m PT

 Départ:  TCS 13h

 

Jeudi 20 juin

Mont de Vores

(Praz sur Arly)

 Den: 850 m BM

 Départ:  TCS 7h30

  

Dimanche 23 juin 

Petit Croisse Baulet

(Megève)

Den.: 760m BM

 Départ: TCS 7h30

En savoir plus: Cliquer sur l'image