Les Hameaux de Conflans

Lorsque nous nous garons sur le grand Parking sous Conflans déjà bien occupé par les camping-caristes, nous sommes 16 (7H et 9F) dont Christian et Renée qui font leur première sortie à l’essai.

Nous nous engageons NE sur le sentier balisé qui longe le cimetière, commence par quelques marches et nous amène rapidement au hameau de la Foreza, première petite pause mais il fait encore trop frais pour enlever la première couche. Nous continuons donc à travers la belle forêt le sentier qui va couper plusieurs fois la route qui mène au Fort du Mont (mais aussi aux Pointières et au Col des cyclotouristes). Nous sommes déjà dans le Beaufortain. Nous laissons sur la gauche, en direction de Venthon, les hameaux de La Bottière et du Pomaray et arrivons à Farette (550m), petit village de caractère dont le maire de l’époque (alors appelé syndic) aurait viré de ses terres le bon roi Henri IV et ses hommes ! (voir CR de Claire du19/ 11/2020). L’école n’est plus en service et la petite chapelle a l’air bien abandonnée mais des maisons neuves ou rénovées témoignent de l’activité des lieux.

Nous continuons vers l’ouest, par un bon chemin surplombant la vallée de la tarentaise, nous apercevons au loin les glaciers de la Vanoise et plus proches de nous le Mirantin et la pointe de la Grande Journée. Un petit passage sur route au-dessus du hameau « Les Garzons » et nous reprenons le chemin jusqu’au Bettex (775m).

Après avoir apprécié la vue sur la vallée de la Tarentaise et la centrale hydroélectrique de La Bathie (alimentée par les eaux des barrages de Roselend, St Guérin et La Girotte par d’importantes conduites forcées), nous prenons la direction opposée, traversons un champ ou une antenne relais surveille quelques vaches, puis un joli sentier balcon dans la forêt de Châtaigniers nous conduit au hameau du même nom. Ce sera notre lieu de piquenique. Nous parvenons tant bien que mal à nous installer près des maisons en cours de rénovation sur des bancs improvisés pour une bonne heure de pause au soleil, face au massif des Bauges dont nous reconnaissons les sommets familiers, et la chaine des Aravis.

Le chemin de descente dont la pente est très raide par endroits nous ramène rapidement à Farette, puis par le chemin des Vignes qui porte bien son nom puisqu’il est bordé de vignes bien chargées en raisin prêt à être vendangé, nous arrivons à Château-vieux. Il ne nous reste plus qu’à descendre le large chemin aménagé de marches pour arriver à la cité médiévale de Conflans, dont nous apercevons déjà le clocher de l’Eglise.

Le Bourg fortifié de Conflans, situé à la confluence de l’Isère et de l’Arly, protégeait l’entrée de la vallée de la Tarentaise. Siège administratif de la province de la Haute Savoie jusqu’au 19ème siècle, il fusionne en 1936 avec le bourg de l’hôpital-sous-Conflans et forme la ville d’Albertville en ll'honneur du Roi Charles Albert.

Nous commençons la visite par le haut en profitant des connaissances historiques de Claire(*) : d’abord le château rouge édifié en briques et datant de la fin du 14ème siècle, puis la Porte Tarine (15ème siècle) permettant de rejoindre la vallée de la tarentaise, la maison rose, ancien centre d’éducation pour jeunes filles tenu pas des religieuses, actuellement hôtel ; la maison rouge ou petit palais remarquable édifice en briques construit vers 1397 et qui abrite maintenant le musée ; sur la grande place pavée, la fontaine dite Louis XV (1753) et la maison Perrier de La Bathie (botaniste savoyard, recherches sur le phyloxera pour sauver la vigne).

Nous montons ensuite vers la Tour Sarrasine datant du 11ème siècle dont les jardins nous offrent une vue imprenable sur Albertville et d’où nous pouvons voir le Château Manuel de Locatel récemment restauré.

Un petit détour vers les canons tournés vers la Combe de Savoie et il est temps de rejoindre la terrasse du Glacier qui nous attend pour notre pause rafraichissante.

Il nous reste à voir l’église St Grat (18ème) et sa pierre datant de l'époque romaine. En descendant la rue principale ornée des enseignes d'échoppes disparues, nous arrivons à la Tour Ramus (maison seigneuriale) et la porte de Savoie. Nous n’avons plus qu’à descendre les escaliers pour rejoindre les voitures vers 16h.Merci à Claire pour ses précieux détails historiques, à Michel pour les photos et à tous les participants pour leur agréable compagnie.

Dénivelée 553m 9 Km 3h30 de marche (hors repas et visite) -  IBP 59 E3/T2/R2

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

      RANDONNÉES            

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

 

Mardi 4 octobre

Le Chalet de la Mare

(St Jean de Sixt)

P:Ste B.  9h30

 Den: 400  M 

  

Jeudi 6 octobre

Crêt de Chalame

(Chesery - Forens)

P: TCS    7H

Den: 1020 m   TBM 

   

Jeudi 6 septembre Rando Douce

Esplanade Lac du Bourget

(Aix les Bains)

 P:Ste B.  13h00

 Den: 0  PT 

 

Dimanche 2 octobre

en attente

 

  

 

En savoir plus: Cliquer sur l'image