Balade à Lathuile

La balade à Lathuile a été inscrite à la place de la balade dans Annecy pour éviter les perturbations de circulation du jeudi noir 5 décembre. Elle avait été programmée le 7 novembre précédent, mais annulée pour cause de pluie. Malgré un temps gris peu enthousiasmant jusqu’au départ, 11 participant(e)s tou(te)s de rive gauche ont été récompensé(e)s par le bel ensoleillement de l’après-midi. Dont Claire C, déléguée rando santé pour le CDRP74, qui a capté l’attention du groupe au départ (photo 1, bien sûr devant un écureuil en bois). Un panneau de bienvenue rappelle l’histoire de Lathuile (photo 2).

 

 

 

Le circuit des Écureuils a été aménagé en 2012 par la commune de Lathuile, balisé par des figurines en bois et des traces en peinture jaune sur le sol, aujourd’hui effacées et remplacées par des pictos PDIPR. C’est un classique du club, inscrit au programme en 2013-2014-2015-2018, agréable en toute saison, qui allie beauté naturelle des forêts et cascades, richesse patrimoniale du centre du village, et empreinte de ses célébrités : le peintre et architecte Prosper Dunant, père de Camille Dunant ; Saint-François-de-Sales, dont la famille était propriétaire du château de Lathuile, et...Laure Belleville, Miss France 1996.

 

 

 

Après un rapide échauffement sur une petite route, regroupement à La Porte (photo 3) sous le regard d’un curieux personnage de pierre dans une niche de la ferme (photo 4), peut-être témoin du meurtre ici de la gérante du camping en 2013. Puis le groupe pénètre dans le bois de Chevilly (photos 5-6-7). Dorénavant la chaine de la Tournette est dégagée dans un ciel bleu (photo 8).

 

Le Nanceau déferle en cascades sous la passerelle (photos 9-10-11). Le sentier couvert de feuilles mais propre se raidit (photos 12-13) jusqu’au point haut Sur Nanceau 620m (photo 14).

 

Le groupe descend prudemment jusqu’au ruisseau de la Balme, où une tribane a été construite dans le cadre du festival des cabanes (photos 15-16). Le gué est traversé sans problème (photos 17-18) et sans recourir à Saint-Ours pour obtenir des chaussures imperméables (voir plus loin). La descente vers Lathuile continue par le chemin de la Balme face à la chaine de la Tournette (photo 19), passe devant la maison de Laure Belleville, puis la roue à augets (photo 20) qui alimentait la scierie Monnet-Vittoz, a dit l’habitant dont on voit les pieds sur l’échelle sur la photo.

 

 

 

Au retour, le centre du village retient l’attention des randonneurs (aucun des participants n’ayant déjà fait la balade, le CR 2018 pourra servir de base au présent CR) :

 

-L'église dédiée à Saint-Ours. Il y a plusieurs saints de ce nom, un panneau précise que celui de Lathuile serait celui “né au 6ème siècle en Irlande pour venir dans la région des Alpes où  son évangélisation marqua grandement la population. Il était bon pour les pauvres et on a trouvé de vieux autels où on voit Saint-Ours entouré de pauvres et distribuant des chaussures.”

 

C'est dans cette église que Saint-François-de-Sales reçoit la tonsure le 18 décembre 1593, après avoir déclaré quelques mois auparavant sa vocation à ses parents dans leur château (photo 21). À l’intérieur de l’église, une statue de la vierge du 17ème siècle et un chemin de croix du 19ème siècle (photo 22 de 2018).

 

-Le château qui fut en 1560 la propriété du marquis de Sales, père de Saint-François ; il n'en reste plus qu'un mur en ruine d’une chapelle derrière l’église, et le clocher de l'église.

 

-Le presbytère mentionnant au-dessus de la porte l'année 1839.

 

-Le four banal, autrefois mis à la disposition des habitants par le seigneur.

 

-La mairie-école, ancienne maison forte, flanquée d'une tour ronde qui subsiste encore, acquise par la commune en 1850. C'est la maison natale de Prosper Dunant (1790-1878), peintre paysagiste du Lac d’Annecy. Prosper Dunant est le père de Camille Dunant, refondateur et président de l’Académie Florimontane, créateur du Syndicat d'initiative d’Annecy et de sentiers touristiques ; il a donné son nom au refuge du Parmelan.

 

 

 

La commune est réputée pour ses efforts en faveur de l’environnement, des transports doux et du fleurissement, et a été primée à ce dernier titre dans les concours, comme le témoignent les nombreux massifs de fleurs et décorations (photos 23-24-25). Qui se renouvellent selon les saisons, voir celles de la rando de 2018 aux mêmes endroits (photos 26-27)

 

Il ne restait plus qu'à revenir aux voitures par le sentier des Marais, qui longe le Bornette, et son affluent le Nanceau, franchis à leur confluence par une passerelle (photo 28).

 

 

 

Le joli parcours campagnard a été effectué en 2h15’ tout compris, pour 5,8km et 194m de dénivelée.

 

 

 

Merci aux participants et aux conductrices, à Claire C pour la pédagogie des randos douces, la trace et les statistiques, à Fernand B et Gisèle B pour la reconnaissance.

 

Bienvenue à Marc nouvel adhérent.

 

 

 

Iphigénie 5km 800 dénivelé 194 m Temps global 2h22

 

IBP index 31

 

analyse des pentes :160 m à 15 %

 

364 m à 14 %

 

226m à 17 %

= critères Rando Santé niveau 2


 

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

 PROGRAMME printemps 2020

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Programme: voir onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

 

   

Programme transitoire en cours d'établissement

 

Les activités reprennent le 3 juin

 

 

 

 

En savoir plus: Cliquer sur l'image

Les sites de la fédération, licences, documentation, conseils ...