Les Gorges du Fier

Chouette de balade à Chavanod ce jeudi 16 mai 2019, à la place de du circuit de Montmin qu’Annie A n’a pas pu animer. Une pensée pour elle et nos souhaits de retour en santé.

 

Chouette puisque parmi les différentes origines possibles du nom (villa romaine Cavannus, ou Capana – grange - donnant chavanne = chaumière), c’est celle qui a été retenue comme emblème : le chavan en patois savoyard est le chat-huant, d’où la chouette stylisée en ferraille de récupération sur le rond-point du nouveau chef-lieu (https://www.chavanod.fr/images/La-commune/GALERIES_PHOTOS_VIDEOS/CHOUETTE_MISE_EN_PLACE_ET_INAUGURATION/Article-sur-la-chouette.pub.pdf).

 

 

 

Le point de départ est le parking derrière l’ancienne mairie de Chavanod, ancienne puisque le nouveau chef lieu est au Crêt d’Esty depuis 2019. Le panneau d’information (photo 1) décrit et commente le parcours du sentier des Gorges du Fier : 250m de dénivelée, 8,5 km, 2h10’. À l’expérience des sorties précédentes, la dernière en 2015, c’est 3h qui ont été programmées.

 

La balade s’appuie sur les commentaires des très intéressantes balades menées par le cercle historique de Chavanod, voir le riche site du cercle https://histoiredechavanod.jimdo.com/. C’est ainsi qu’avant de se lancer sur la route, on repère au centre du hameau : l’ancienne école, datée 1865 sur une plaque portant le N de Napoléon, avec encastrée dans son mur une pierre romaine dédiée à Jupiter qui proviendrait d’un temple bâti sur le site de la 1ère église ; l’ancienne mairie dans la maison Lorette qui appartient au couvent des Soeurs de la Croix, seul exemple d’une mairie locataire d’un couvent ; l’ancienne ébénisterie ; l’ancien presbytère, qui était récemment le restaurant l’Eau Blanche que des participants témoignent avoir apprécié ; l’ancienne école où enseignait Claudine Echernier, fondatrice en 1838 de l’ordre des Soeurs de la Croix et du couvent au bout de l’allée (voir note en bas du mél).

 

La congrégation se compose aujourd’hui de 1366 soeurs présentes dans 16 pays, dont une dizaine à Chavanod. A l’initiative des soeurs a été construit en 2009 l’Ehpad attenant du nom de Claudine Echernier, et des logements, d’autres sont en cours de construction (photo 2).

 

 

 

Direction le bois de Côte la Dame, sous un ciel bleu (photo 3) apprécié après les intempéries passées. Dans la clairière à l’entrée du bois, le poteau indicateur (photo 4 de 2014) et le balisage ont disparu. Sans doute à cause du trafic qui s’y tient, qui alimente les pages de faits divers.

 

Le bois garde des traces des rafales de vent des jours précédents (photos 5-6). Le contournement d’un arbre couché a même fait manquer une intersection et un AR de 10’...qui expliquera le dépassement d’autant de l’horaire prévu de 3h. Heureusement l’enchantement du parcours dans les bois de feuillus (photo 7) a incité les participants à la bienveillance.

 

Le sentier en zig-zag (photos 8-9-10) a été très bien aménagé de marches, rambardes, passerelles, par les élèves du lycée de Poisy. La cascade du Miracle est difficile à apercevoir dans la végétation depuis le point de vue (photo 11). Mais on s’en rapproche pour le traverser et retraverser (photos 12-13-14-15).

 

 

 

Au bas de la descente vers le Fier au Pré-Long, la coquille indique qu’on marche en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle (photo 16). Le sentier le long du Fier alterne passerelles (photo 17) et marches (photo 18), il sent bon l’ail de l’ours (photo 19). De l’autre côté du Fier se découvre le château de Montrottier (photo 20). Sous la passerelle des Liasses (photo 21, le Fier se resserre en marmites de géants (photo 22). Le béton est encore frais au pied des panneaux d’interdiction d’accès au Fier, à la suite des 2 noyades de la dernière quinzaine (photo 23).

 

A l’entrée des Gorges payantes, une table de pique-nique permet 10’ de réconfort (photo 24) avant les dernières marches (photo 25). Un panneau indique la hauteur de la crue de 1960.

 

Le parcours longe encore un peu les gorges payantes (photos 26-27-28) puis remonte à Chavanod par la route de Belleville.

 

 

 

La rando a été effectuée en 3h15, le podomètre indique près de 10km au lieu des 8,5 officiels, avec pas mal de montagnes russes. Tout le monde est arrivé sans encombres.

 

 

 

Merci à Gérard M et Fernand B pour la reconnaissance et le serre-filat (photo 29).

 

 

 

alain de

 

 

 

Pour plus d’information et d’anecdotes sur Chavanod, voir le compte rendu de la sortie du 22/07/2014, en particulier sur la congrégation des Soeurs de la Croix :

 

 

 

La congrégation des Soeurs de la Croix a été fondée en 1838 par Claudine Echernier, issue de paysans pauvres, venue au presbytère de Chavanod en 1828 comme servante du curé Delaleix. Autodidacte, elle enseigne aux jeunes filles de la paroisse ; Pierre Mermier, des Missionnaires de Saint-François de Sales, constatant sa bonne influence, l’aide dans son projet de fondation de la congrégation. Les soeurs enseignent dans les écoles primaires de la région, ou sont ouvrières. Le couvent est construit en 1841, puis il achète la maison Lorette, toute proche. En 1865  est construit le bâtiment de la mairie-école communale.

 

En 1901 la congrégation n’obtient pas l’autorisation administrative de continuer et quitte le couvent, sauf les vieilles soeurs. Les soeurs reviennent après la guerre de 1914-18 et récupèrent la maison de Lorette pour les novices.

 

La première implantation des soeurs de la Croix à l’étranger date de 1886 (Inde). Aujourd’hui la congrégation regroupe 1366 soeurs, présentes dans 16 pays, la plus grosse implantation étant en Inde.

 

L’Ehpad porte le même nom de Claudine Echernier. Il a été construit à l’initiative des soeurs. C’est la plus grosse maison de retraite de l’agglomération d’Annecy : 103 lits dont une dizaine pour Alzheimer. Le 3ème étage est habité par les soeurs (une dizaine) et offre 3 lits pour les résidents de passage en retraite.

 

 

 

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Programme: voir onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

  

 

 

 

 

Jeudi 18 juillet (rando douce)

en attente

 

 

Jeudi 18 juillet

Le Trélod

 (Doucy en Bauges)

 7H00  P. TCS.

 Den: 1130 m  TBM

 

 Dimanche 21 juillet

Le Mont Jovet

(Moutiers ND des Prés) 

8H00  P. TCS.

 Den: 700 m  BM

 

Mardi 23 juillet

Le lac de Tardevant

(La Clusaz) 

8H00  P. Ste. B.

 Den: 700 m  M

 

En savoir plus: Cliquer sur l'image

Les sites de la fédération, licences, documentation, conseils ...