La Compôte, ses grangettes et son village 7/7/22

Nous étions 14 (11 F et 3H) au regroupement du TCS à Sevrier. Depuis le parking de l’église de La Compôte, nous descendons vers le début du circuit puis parcourons un sentier qui longe les Grangettes, curiosité du coeur des Bauges. Elles ont été construites au milieu du 19ème siècle, à distance du village, pour stocker le foin et éviter le risque d'incendie. Contrairement aux granges classiques, on n’y trouve pas d’espace pour les bêtes ou de remise pour des outils. Leur concentration s’explique non seulement par le morcellement des parcelles, chaque propriétaire avait sa grangette, mais aussi par le fait que le village est regroupé en un seul site, regroupement unique dans les Bauges. On compte aujourd’hui environ 89 grangettes. Ce marqueur fort du paysage des Bauges, véritable carte d’identité renvoie à sa vocation  agro-pastorale.  La commune a entrepris depuis plusieurs années en collaboration avec le PNR du Massif des Bauges, la sauvegarde des Grangettes : convention avec les propriétaires privés, aides financières pour leur restauration et une procédure de classement national du site est toujours en cours.

Chaque Grangette est différente selon son adaptation à la pente, sa taille ses fondations, son sol : grangette à claie réalisée avec des troncs dégauchis sur place et entaillés à leurs extrémités afin qu’ils s’encastrent les uns sur les autres ou grangette à colonne construite à partir d’une ossature bois et des planches façonnées dans les scieries qui autrefois étaient nombreuses à La Compôte. Un point commun : le toit en tôle (autrefois en chaume). Il permet aujourd’hui à moindre coût, de garder les grangettes à l’abri de l’humidité.

Nous avons ensuite gagné, en longeant des prairies fauchées, le hameau de Fressoz et son four à bois. Il est remis en activité pour les fêtes. Après le pont d’Escorchevel sur le Chéran, nous avons retrouvé le GR 96 et rejoint la forêt. Le sentier étroit et ombragé nous a apporté de la fraîcheur. Il surplombe le Chéran avec des pentes parfois très importantes.

A la sortie de la forêt en longeant le Grand Nant une très belle vue sur le village de Jarsy et la dent de Pleuven s’offre à nous. Puis nous rejoignons le village de La Compôte par le nord. Nous admirons les maisons typiques, fontaines et balcons soutenus par des "tavalans", autre particularité du village. Il s'agit de troncs de jeunes sapins courbés qui soutiennent les balcons. Ces balcons protégés servaient et servent encore à stocker et garder au sec, les fagots de bois ou les rames de haricots. Serge, un heureux habitant de la « Grange aux fées » nous propose gentiment de visiter son magnifique jardin, sa roseraie, l’ancienne étable et les outils d’autrefois, qu’il a minutieusement conservés. Une visite inattendue que nous avons tous appréciée.

Nous avançons jusque vers la forge à « Gari » (du surnom du premier forgeron) et 2ème surprise, Simon  l’actuel propriétaire nous accueille dans son atelier. Il prépare le festival de sculpture sur métal Festival Fer Art' Faire (9 au 14 juillet). Simon Deléan est un jeune forgeron savoyard, ferronnier d’art et maréchal ferrand. Il utilise la roue à aube pour activer sa forge.

Infos et créations sur son site web : forge-delean.fr

Au final, ce fut une balade patrimoniale qui a nous a tous ravis. 

Merci à nos hôtes compôtains ! 

Durée : 2h50 yc les pauses et visites -Distance : 5,2kms -Dénivelée : 130 m

IBP 21 E2  T1 R2

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

      RANDONNÉES            

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

 

 

  

Jeudi 29 septembre

Annulée

 

   

Jeudi 29 septembre Rando Douce

Annulée

 

 

Dimanche 2 octobre

en attente

 

  

Mardi 4 octobre

Refuge de Gramusset

(Grand Bornand)

P:Ste B.  8h30

 Den: 490  M

En savoir plus: Cliquer sur l'image