Hospice du Grand Saint Bernard

Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes 5 (3F et 2G) à quitter Sevrier à 6h mercredi pour rejoindre Bourg Saint Bernard, entrée du tunnel rejoignant le Val d’Aoste mais aussi notre parking. 8 inscrits au départ mais 5 à l’arrivée : blessures et manque d’envie de faire le déplacement sur 2 jours. La surveillance de la météo depuis une semaine, les chutes de neige quotidiennes les derniers jours, le risque avalanche de 3, les nombreux appels à l’Hospice pour modifier le nombre de participants et prendre un avis météorologique nous  ont finalement convaincu d’y aller. On ne le regrettera pas !

Peu avant le parking, nous avions longé le Lac des Toules, embrumé. Le départ (1927m) est donné à 9h20, raquettes aux pieds; mais rapidement, le brouillard du Lac nous rejoint et la trace demande attention car c’est, maintenant, le jour blanc. Tous les 40m, un piquet nous aide à garder le cap. Nous sommes sur la route d’été d’accès au col du Grand saint Bernard, en Suisse, fermée jusqu’au mois de juin et au dessus du tunnel rejoignant Aoste. On rejoint un 1er ouvrage d’aération du tunnel (2115m), puis un 2ème (2265m) par la Combe Martchanda : un petit abri, relié par téléphone à l’Hospice, permet de trouver refuge si les conditions sont trop difficiles. Il est rare de trouver, au Col, un beau temps qui perdure ; une des pires années vécues a été 234 jours de brouillard.

Au 2ème ouvrage, on accède à la Combe des Morts, toujours dans le brouillard ; les DVAs sont allumés depuis le parking mais il faut maintenant prendre des distances de sécurité, 25m maximum afin de pouvoir garder le contact visuel entre nous. Vers 2350m, après quelques signes encourageants, le temps s’éclaircit et le soleil apparaît ; Il est midi quand nous arrivons à l’Hospice à 2469m après 6,5km et 520m de dénivelé.

Le Prieur Raphaël nous accueille et nous offre le thé de bienvenue pour le pique-nique. Les chambres sont déjà prêtes car ce n’est pas la foule. Nous serons 36 à table le soir pour une capacité d’hébergement de 120 places. Après s’être délestés et en guise de digestion, nous faisons une reconnaissance des environs, visualisons la route du lendemain et prenons la pause devant la statue de Saint Bernard : 2,5km supplémentaires et une petite centaine de m de dénivelé. Le temps est superbe, le soleil nous réchauffe et nous prenons grand plaisir à folâtrer ; le spectacle offert est grandiose du fait des montagnes environnantes recouvertes d’une neige éclatante.

Au retour, une bonne bière puis la douche avant le repas du soir à 18h30. En fin de repas, Raphaël nous donne quelques consignes générales, les horaires des offices dans la superbe église imbriquée dans le bâtiment ainsi que le programme de la soirée : visite du musée et film de présentation animé par Anne-Marie, oblate. La visite du Trésor (du culte) n’est pas à l’ordre du jour. Après une très bonne nuit dans des chambres très accueillantes, nous sommes accompagnés au réveil par une musique classique qui enchante tout l’espace. Petit déjeuner à 8h00 et départ, dès 8h45, DVAs en ordre de marche.

Pour rejoindre le vallon du Mont Fourchon, c’est presque une démarche initiatique. On passe la douane italo-suisse (sans représentants) puis la route d’été du Col chargée de 4 à 5m de neige surplombée de pentes supérieures à 45° : l’occasion de prendre ses distances. On rejoint un tunnel qui va nous protéger des reliefs très pentus sur environ 500m ; la sortie en trou de souris demande quelques contorsions.

Démarre alors une bonne montée en direction du Mont Fourchon où nous avons décidé de ne pas aller au sommet aujourd’hui car il nous faut rejoindre la voiture après 950m de descente ; ce n’est pas trop grave car le temps prévu au beau aujourd’hui ne se montrera pas avant l’arrivée aux voitures. 2 jours de beau au Grand Saint Bernard, c’est assez rare ! Nous sommes de retour à l’Hospice pour le pique-nique avec le thé à volonté et après une bonne pause, nous entreprenons notre descente. Une journée à 12km +410m -950m. Et aux voitures, ce sera le grand beau jusqu’à Annecy !

Ce bref séjour ne peut que donner envie de revenir : nous sommes isolés du monde avec quand même la wifi au 2ème étage. Les prêtres et personnels de l’Hospice sont aux petits soins, on ressent le calme et une grande bienveillance ; nous sommes véritablement en haute montagne et les visiteurs présents sont du même acabit. Jean-Louis dira : « Encore merci pour cette retraite dans un autre monde ! »

Le retour se fera par Chamonix et le pot de l’amitié sera pris au Bar du Buet.

Jean-Paul

 

 

NB : la sécurité est un point important de cette sortie. Sans doute pas pour tous, car nombreux sont ceux qui sont restés groupés tout le long du parcours : un exemple qu‘il faut avoir la volonté de ne pas suivre. Pourquoi les autres et pas nous, hein?

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

      RANDONNÉES            

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

(+d'infos => Espace Adhérents)

  

Mardi 16 juillet 2 randos 

Circuit des Pontières

(Queige)

Den: 300 m

Départ: TCS  9h00

 

 Mardi 16 juillet

Tour des Annes

(Gand Bornand)

Den: 520 m

Départ : changement  ALV 8h15

 

 Jeudi 18 juillet Rando Douce  

Monument Pierre Lamy

(St Jorioz)

 Den: 220 m PT

 Départ:   Eglise st Jorioz 8h30

 

Jeudi 11 juillet 

Parmelan 

(Aviernoz)

 Den: 900m BM

 Départ:  TCS 7h45

  

Dimanche 21 juillet 

Mont Clocher

(Hauteluce)

Den.: 830m BM

 Départ: TCS 7h30

En savoir plus: Cliquer sur l'image