La Virée ANNECY

 

Pour ce jeudi 25 novembre, Météo France annonçait la pluie, quand les météos Agricole et France 3 prévoyaient un ciel nuageux. Les 21 participant(e)s optimistes (4 d'Annecy, 17 de rive ouest ; 4H et 17D) ont eu raison car il n'a pas plu. Au programme une rando urbaine dans Annecy sur le thème du Street Art (art urbain), qui avait déjà été faite en 2019.

 

Dans la continuité de la COP26, les participant(e)s ont joué le jeu de la rando sans voiture en venant en bus ou à pied se rassembler à 14h à Bonlieu. Après un passage à l’office de tourisme où une dizaine de dépliants jaunes de La Virée édités par Art by Friends avaient été réservés, la plupart l'avaient entre les mains pour suivre la balade.

 

Avant de partir, petit détour derrière Bonlieu pour admirer en mise-en-bouche la fresque d'Orane Sigal La Serre (https://www.annecy-paysages.com/la-serre-ap/), qui avait changé par rapport à 2019 (http://www.annecy-payages.com/orchids/) ; elle ne fait pas partie du parcours, mais a été créée dans le cadre du festival Annecy Paysage à l’été 2021. A noter sa particularité d’être collée et non peinte.

 

Puis le groupe s'est échauffé en rejoignant la galerie et siège d’Art by Friends avenue du Rhône, où le bon accueil a permis de repérer les nouvelles oeuvres par rapport au parcours de 2019.

 


Des précisions sont données sur le thème de la balade : Art by Friends est un collectif d'artistes créé en 2008 à Annecy par Camille Regnaudin et Adrien Fumex, à l'origine sur fond d'activité de skateboard, orienté aujourd'hui vers la promotion de l’art dans l’espace public annécien. À cette fin a été conçu par le biais d’un financement participatif en 2019 un parcours jalonné d’œuvres relevant du street art, La Virée (http://la-viree.com/), qui d’une part met à l’honneur des artistes de renom invités, d’autre part en les disposant en dehors de la Vieille Ville permet de mettre en valeur des quartiers moins connus d’Annecy.

 

Le Street Art désigne toute manifestation artistique selon les 2 critères, d'être d'une part dans la rue ou l’espace public, d'autre part éphémère. Il inclut les graffitis, mais aussi la danse, la musique, le hip hop etc…Le graffiti et le street art ont en commun une motivation subversive, visible par le plus grand nombre, et l’utilisation d’espaces non autorisés ; le premier à vocation de message mais pas artistique, le second à vocation artistique. Les artistes de street art sont des réfractaires à l’art institutionnel, c’est un peu “la tribune libre des artistes contemporains”. Ils revendiquent néanmoins de ne pas être assimilés au vandalisme. Les oeuvres de street art sont souvent surréalistes, à chacun d’interpréter ce qu’il voit.

 

Toutes les oeuvres de La Virée sont crées sur des supports autorisés, et même parfois parrainés par les propriétaires.

 


La première oeuvre de la balade (n°8 du parcours http://la-viree.com/map/) est dans le garage de la galerie d’Art by Friends (photo 1).
Le groupe gagne ensuite le Thiou en suivant l'ancienne voie ferrée vers le tunnel de la Puya (photos 2-3), puis longe le Thiou jusqu'au pont sous la rocade (photo 4), où se trouve l’oeuvre n°11 de Block Party. Comme dans les comptes rendus des randos de montagne, la vue est à 360°, sur un foisonnement de fresques sur les piliers du pont, suscitant l’admiration ou la perplexité devant certaines des fresques ou des messages. Les appareils photos ont crépité (photos 5 à 10).

 

 

 

Le parcours normalement jusqu’au pont de Tasset a été raccourci. Demi-tour et retour le long du Thiou (photos 11-12), traversée du Pont Neuf ; passage le long du cimetière de Loverchy en face duquel un espace d'expression libre est couvert de fresques (photo 13).

 

Dans le passage du Saint-Sépulcre, le poisson (?) à mains et plumes d’Isaac Holland n°6 est le survivant des 2 d’origine, le 2ème ayant été malencontreusement recouvert (photo 14).

 

L’oeuvre suivante n°5 de Benjamin Jeanjean sur la Fondation Salomon (photo 13) a remplacé celle du canadien Opire qui questionnait sur l’impact d’un cimetière de voitures sur l’environnement (photo 16 de 2019).

 

En face de Bazar sans Frontières, la légende dit que Lapin (oeuvre n°3) cache un lapin dans ses oeuvres, vainement cherché (photo 17).

Dans l’entrée de Bazar sans Frontières, l’oeuvre n°4 de Kashink (rare femme artiste renommée) regarde le passant de ses multiples yeux (photo 18). Gisèle B a pu expliquer le fonctionnement de Bazar sans Frontière, et son parrainage de l'oeuvre (photo 19). Puis les nouvelles oeuvres aux alentours de Bazar sans Frontières : les 2 cygnes de Rasa (photo 20, hors Virée), celle sur le mur du laboratoire médical (photo 21). Enfin la Friche des Rails (photos 22-23-24), qui a été installée à l'été 2021 et a été le lieu d'évènements festifs (https://www.annecy-paysages.com/la-friche-des-rails-ap2021/).

 

Dans le chemin de la Prairie, une nouvelle fresque (photo 25) a été peinte en face de celle de MHSL (n° 2, photo 26). Dans le quartier de Chicago, dont le nom vient de sa mauvaise réputation lorsqu’il a accueilli dans des baraquements d’urgences les populations hébergées dans le château lors de l’incendie de 1952, l’oeuvre de Brokovitch (n°1) a recueilli les suffrages : pour réaliser sa fresque, l’artiste a demandé aux habitants de la résidence d’amener chacun un objet à représenter, il en résulte une fresque hétéroclite et multi-culturelle (photos 27-28).

 

La dernière oeuvre visitée au retour était celle de Grems (n°7) sur le mur du lycée Gabriel Fauré, réalisée dans le cadre du festival Annecy Paysage 2018 (photo 29).

 


En traversant le cimetière de Loverchy, raccourci vers le Thiou, notre poète ne pouvait pas manquer de raconter devant sa tombe (photos 30-31) les frasques d'Eugène Sue, ses Virées nocturnes dans les bas-fonds de Paris, et retours au petit matin se faire apporter des gants blancs sur un plateau d'argent, pour rédiger ses Mystères de Paris. Au passage également, le tombeau d'Aimé Constantin  (photo 32) dont nous avions longé la maison à Colmyr la semaine précédente, et la tombe originale de Louis Gramusset (photo 33) qui a donné son nom au refuge..

Avec ses multiples arrêts puisque c'était son but, la balade de 7km a duré 3h, puis chacun s'est dispersé, à la gare pour le bus, ou 2km de plus AR pour le parking.
La balade peut-être redécouverte sur l'application Relive! de Claire Cl : https://www.relive.cc/view/v26Mxmmdz3O     

Merci à Gisèle B pour la co-animation, Allain B serre-file, Claude M et Anne-Marie B pour leurs photos.

 

Merci aux participant(e)s pour l'intérêt manifesté. L’animateur serait satisfait si cette balade donnait l’envie d'y revenir, librement, ou dans une visite guidée organisée par Art by Friends selon modalités du site de La Virée.

 

 

 

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

      RANDONNÉES            

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

 

Dimanche 26 juin

Mont Bellacha

(Bonneval)

P: TCS.  7h30

  Den: 950 BM 

 

 Mardi 28 juin

Chalet du Trousset

(Cusy)

P: Ste. B et TCS.  9h30

Den: 490 m  M  

   

Jeudi 30 juin  Rando Douce

Hauts de SAINT-JORIOZ      

Boucle de PATÉRIER

(Saint Jorioz)

P: TCS. 13h30

Den: 300 m  PT 

 

Jeudi 30 juin

Pointe des Carmélites

 (Grand Bornand)

P. ALV  7h00

Den: 850 m  TBMA

 

 Jeudi 30 juin

Lac de la Vogealle

 (Sixt Fer à Cheval)

P. ALV  6h30

Den: 1050 m  TBM

  

En savoir plus: Cliquer sur l'image