28 octobre Les monts Pécloz et Armenaz

Nous sommes 8 au parking du TCS (dont une invitée), à une heure bien matinale, pour une montée combinée Pecloz / Mont d’Armenaz (2 randonnées en une !). Tout le monde étant bien à l’heure, nous rejoignons le parking du Couvent à 7h30 ; le temps est frais, le jour n’est pas encore levé, mais cela ne nous empêche pas de nous mettre en route à la lumière d’une unique frontale bienvenue. Mais le ciel s’éclaircit rapidement et après une dizaine de minutes, nous rejoignons la Chapelle de la Sainte Fontaine construite en 1839 à l’emplacement de l’ancien prieuré cictercien Notre Dame de Bellevaux (11°siècle) occupé par les Bénédictins jusqu’à la révolution. Petite visite rapide, puis nous voilà repartis sur un bon chemin à la pente relativement douce.

Arrivés au lieu-dit Fond des prés, nous laissons à droite le sentier menant au chalet de Bottier et au vallon d’Arclusaz, et empruntons un chemin beaucoup plus éprouvant que le précédent : la pente se raidit progressivement, et le chemin rempli de pierres (heureusement pas trop glissantes à la montée) ne facilite pas notre progression. A la cote 1350, le chemin bifurque à gauche et s’élève en lacets dans la forêt aux couleurs d’automne remarquables, toujours sur un sol très minéral. A la sortie de la forêt, le spectacle commence : les chamois sont visibles sur tous les versants devant nous, même s’ils semblent préférer les zones plus élevées atteintes par les premiers rayons du soleil. Nous progressons ainsi, bien entourés, jusqu’au chalet des gardes où le soleil vient enfin réchauffer nos visages.

Nous traversons le ruisseau d’Armène et montons alors au nord en direction du col d’Arménaz bien visible entre le sommet du Pecloz à sa gauche et le Mont d’Armenaz à sa droite. Le chemin est raide jusqu’au col, il semblerait qu’il ait été tracé alors que les virages en lacets n’avaient pas encore été inventés... D’aucuns, dans les Randonnées savoyardes, parleraient de pente « intéressante »... Nous parvenons au col un peu avant 11h, pour une bonne pause bienvenue après tant d’efforts.

C’est alors que notre randonnée se dédouble : une équipe de 5 Chamois montera au Pecloz pendant que 3 Bouquetins préfèreront les pentes herbeuses du mont d’Armenaz. Tous se donneront rendez-vous pour déjeuner au chalet des gardes. L’histoire retiendra que les Bouquetins, attirés par le casse-croûte, arriveront les premiers...

Les Chamois vivent quelques moments compliqués mais exaltants, nécessitant toute leur attention, pour parvenir au sommet du Pecloz marqué par une grande croix atteinte après un dernier passage étroit sur l’arête. Le spectacle est grandiose, et l’occasion de réviser tous les sommets visibles à 360°, du Mont Blanc à la Lauzière, de la Grande Casse aux aiguilles d’Arves, du Trélod au Mont Aiguille, du Colombier d’Aillon aux Aravis en passant par la Tournette et le Parmelan. Sans oublier bien sûr la vue sur le Mont d’Armenaz dont les trois Bouquetins ont atteint le sommet sans encombre mais après quelques efforts. Leur descente le long de la crête leur fait admirer la vallée de l’Isère en contrebas et la pointe des Arces qui domine le vallon les ramenant au chalet des gardes.

La descente des Chamois depuis le Pecloz n’est pas plus aisée que la montée et quelques pas de désescalade sont nécessaires pour franchir sans risque les passages rocheux heureusement bien secs. La récompense viendra en redescendant du col où le jeu des hardes de chamois (les vrais) fait notre admiration, d’autant plus qu’ils se laissent relativement bien approcher.

Le pique-nique pris à une heure non conventionnelle (13h30) est l’occasion des retrouvailles et de quelques soins préventifs administrés par notre kiné avant la dernière descente, par le même chemin que lors de notre montée. Car cette dernière descente s’avère particulièrement pénible, de par la nature du sol et l’humidité bien présente qui a occasionné plusieurs glissades, sans conséquences. Retour au parking du Couvent à 16h. Pot pris à Etable dans la foulée.

Un grand merci à tous pour cette superbe combinaison de randonnées, égayée par une nature flamboyante arrosée de soleil, une omniprésence des chamois et la bonne humeur de chacun alliée à une belle solidarité. Et un merci particulier à Virginie pour la prise en charge de la rando des Bouquetins et pour les photos, et à Mylène et Henriette pour leur contribution à celles-ci.

Données techniques :

Durée totale (pauses comprises) : 8h30

Pecloz : 14,3km, 1380m D+, IBP 129

Mont d’Armenaz : 14,7km, 1300m D+, IBP 117

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

      RANDONNÉES            

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

 

 

 Mardi  23 novembre

Le Loret

 (Arith)

P: TCS  9h

Den: 570 m  M

 

 Jeudi 25  novembre

Tour de l'Aiguille de Praz d'Zeures

 (Col du Marais)

P: Ste B. 8h

Den 960 m  BM

 

Jeudi 25 novembre Rando Douce

La Virée (Street art)

 (Annecy)

P: Ste B/TCS.13h ou 13h30 si bus

Den: 0 m  PT

 

  Dimanche 28 novembre

Le col de l'Oulettaz

 (Le Chinaillon)

P: Ste B. 8h30

Den:720m  BM

 

En savoir plus: Cliquer sur l'image

Les sites de la fédération, licences, documentation, conseils ...