Le Bout du Lac

Tous les jeudis de 9h à 12h en juillet-août a lieu une visite guidée de la réserve du Bout du lac par le gestionnaire Asters (voir dans la brochure des ENS du Conseil Général (http://www.cg74.fr/download/site-principal/document/actions/environnement/ens/2015_04_15-brochure_a5_animations_ens_2015-planchebd_v2.pdf p 37). Les adhérents intéressés et leurs familles peuvent compter sur la compétence et le dévouement des animateurs d’Asters pour en savoir plus sur la réserve.
 
La balade de ce jeudi à la demi journée partait du même endroit à la même heure, pour les 8 participants des Randonnées Savoyardes. De nouveaux panneaux d’information (photo 1) ont été aménagés par une “petite cousine” d’une des randonneuses.
Un totem à l’entrée “taillé en crayon” par un castor (photo 2) rappelle à l’animateur le danger de la réserve pour les Corses, qui hésitent à s’y aventurer.
L’animateur s’engage néanmoins, en passant devant une croix qui marque l’emplacement de l’ancienne église de Doussard (photo 3), déplacée en 1732 en raison des crues de l’Ire. La date sur la croix dans le hameau de Verthier (1733) semble indiquer qu’elle provient de cette ancienne église.
Le circuit longe l’Ire (photo 4), la traverse sur un pont de singe (photo 5), continue dans une végétation luxuriante jusqu’au bout du lac (photos 6 à 13). Le point de vue est magnifique sur le petit lac et le château de Duingt : l’animateur retrace l’histoire des 3 châteaux et évoque le tableau peint par Paul Cézanne en 1896 le “Lac Bleu” (http://cluster006.ovh.net/~mairieta/IMG/pdf_Presentation.pdf) exposé à l’Institut Courtauld de Londres.
                       
 
Puis le parcours retraverse à gué l’Ire (photos 14-15). À pieds secs... enfin presque.
Retour par la tour carrée de Beauvivier, dont l’animateur rappelle l’histoire, seul vestige d’une maison forte du XIème siècle, qui protégeait le port du Vivier, et le péage perçu au pont de Verthier au profit du seigneur de Duingt. Au XXème siècle le bateau l’Espérance (qui a donné son nom à l’esplanade sur le port de Saint-Jorioz) assurait encore le transport de matériaux en 3 semaines en fonction des vents d’un bout à l’autre du lac, jusqu’à son incendie et naufrage en 1929.
10h45’ aux voitures, 1h45’, le parcours entièrement à l’ombre n’avait pas entamé les réserves des randonneurs, ni contrevenu aux recommandations de la Préfecture et de la Fédération sur la marche en période de canicule. Il a donc été décidé de prolonger par l’aller-retour à Verthier, accompli en 1h de plus soit 2h45’ en tout.
 
La visite du hameau de Verthier (photos 16-17-18) est toujours appréciée des Randonneurs Savoyards, et bénéficie des explications retenues de la visite “Verthier au fil de l’histoire” conduite par Patrick Rendu, guide du patrimoine et animateur culturel au musée de Viuz, voir le CR et les photos de la sortie du 14/01/2014 :
-l’histoire du hameau (villa romaine, occupation burgonde, péages, Simon de Verthier...) ;
-la chapelle, celle d’origine, moyenâgeuse visitée par Saint-Jorioz, Saint-Ruph, Saint-François de Sales, reconstruite en 1862 ; à l’intérieur une statue de Saint-Jean en bois polychromé du XVème siècle, et une statue de Marie la main ouverte, pour recevoir la première grappe de raisin récoltée chaque saison ;
-les 3 lavoirs du XIXème siècle ;
-les anciennes maisons typiques du XVème et XVIème siècle, dont la maison Blain classée à l’inventaire des monuments historiques, ou cette autre maison plantée de vigne qui a gardé sa borne de possession à l’emblème de l’abbaye de Tamié propriétaire ; les fenêtres à arcades Renaissance, les décorations des maisons ;
-les noms pittoresques des rues, rappelant l’histoire : chemin de la Croix (1733), du Vignoble, du Port de Vivier, de la Clincaillere au départ du GR96 vers la Forclaz (photo 14), nom de “celuy qui se mesle de vendre plusieurs sortes de marchandises” selon dictionnaire de vieux français, l’épicier sarrasin de l’époque en quelque sorte ;
-le pont du XIVème (ou XIIIème?) siècle, inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, qui à l’origine était en dos d’âne, comme l’attestent les tableaux des peintres régionaux Prosper Dunant et Firmin Salabert
-l’ancien moulin de la Resse alimenté par le bief passant sous la maison aujourd’hui d’habitation, qui a conservé la roue à l’intérieur.
Cette maison était celle du grand père du vétérinaire de Sevrier bien connu de plusieurs randonneur(se)s Isard.
 
Pour les “nouvelles” qui souhaiteraient en savoir plus sur Verthier, hameau qui a conservé son charme grâce à son éloignement de la grande route, cliquer sur http://doussard.free.fr/main1.html.
 
CR avec les photos d’Hélène L, accompagnées du commentaire qui résume le plaisir des participants : “Merci Fernand pour cette balade entre lac et montagnes, dans les bras de l'Ire et l'Eau Morte qui alimentent le lac. Un parcours dans une végétation diversifiée, zen, et à l’ombre, ce qui est agréable en ce moment.”

alain derrien

-Réponse à la devinette de la 5ème ligne : car les castors mangent l’écorce!
-Les participants sont convenus que si la canicule se confirme jeudi 23 juillet (35° prévus aujourd’hui), la sortie au Col des Aravis devra être changée pour respecter les recommandations de la Préfecture et de la Fédération, information à suivre.

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

         PROGRAMME               Automne-hiver 2018-2019

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

INFOS MARCHE NORDIQUE

Programme: voir onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

 

Dimanche 16 décembre

 

Annulée

 

Mardi  18 décembre

Le Refuge du Creux du Lachat

(Arith)

9H00  P. TCS.

 Den: 460m  M

 

Jeudi 20 décembre (rando douce)

Les Hautes de Sevrier

(Sevrier)

13H 30 P. Eglise de Sevrier

 Den: 250 m  PT

 

Jeudi 20 décembre

en attente

 

 

 

 

 

En savoir plus: Cliquer sur l'image

Les sites de la fédération, licences, documentation, conseils ...