Circuit des Écureuils

Le circuit des Écureuils à Lathuile est l’un des plus courts du programme, mais il n’est pas le moins agréable, d’autant plus qu’il peut se faire et varie en toutes saisons. Il a été inscrit au programme en mars 2013 dans la neige, en mars 2014 avec des ruisseaux gorgés d’eau, cette année après la canicule il faisait bon à l’ombre mais les nants et la cascade de Lathuile étaient à sec. Mais l’intérêt patrimonial est permanent du fait des célébrités qui ont marqué Lathuile : le peintre et architecte Prosper Dunant, Saint-François-de-Sales, dont la famille était propriétaire du château de Lathuile (aujourd’hui en ruine), et...Laure Belleville, Miss France 1996.
 
Après le faux chamois du Crêt de la Dame, les faux écureuils de Lathuile, symbole du circuit des écureuils sculptés en bois ou peints sur le sol. Néanmoins les 16 participant(e)s semblent avoir apprécié la sortie malgré la défection des vrais écureuils.
Le panneau d’information sur le parking en face du camping Le Polé au carrefour de la RD180, point de départ du sentier des Marais et de la balade, est déjà encadré d’écureuils (photo 1). Après une approche sur la piste cyclable puis la route, il ne manque sur la photo de groupe à l’entrée dans le bois de Chevilly, que le preneur de la photo Allain B. (photo 2). La montée douce dans le bois (photo 3) mène à la passerelle sur le Nanceau (photos 4 et 5), à sec comme les fruits et biscuits de la pause après 1h de marche. Au passage du gué des Devins (photo 6), il est expliqué que les devins en question n’ont rien à voir avec la divination, mais qu’en patois savoyard il s’agit selon internet soit de bois marécageux, soit de “Terrain, forêt appartenant au seigneur ou à la communauté et mis en défens, c´est-à-dire interdit au pâturage et à la coupe de bois ; par la suite, bois communal où la pâture était simplement réglementée” (http://henrysuter.ch/glossaires/topoD0.html).
Dans la descente du chemin de la Balme le long du ruisseau du même nom, arrêt devant une maison superbement fleurie (photo 7) agrémentée d’un four Bieber tout aussi fleuri ; le sympathique propriétaire nous informe que nous avons manqué de peu Laure Belleville, partie chercher sa fille à l’école.
 
En bas du chemin, le centre du village retient l’attention des randonneurs :
-L'église dédiée à Saint-Ours (photo 8), bon pour les pauvres, qui serait venu de son Irlande natale au 6ème siècle évangéliser les populations dans les Alpes puis la vallée d'Aoste. C'est dans cette église que Saint-François-de-Sales reçoit la tonsure le 18 décembre 1593, après avoir déclaré quelques mois auparavant sa vocation à ses parents dans leur château (photo 9). À l’intérieur, une statue de la vierge du 17ème siècle et un chemin de croix du 19ème siècle.
-Le château qui fut en 1560 la propriété du marquis de Sales, père de Saint-François ; il n'en reste qu'un mur en ruine derrière l’église, et le clocher de l'église.
-Le four banal, autrefois mis à la disposition des habitants par le seigneur.
-La mairie-école, ancienne maison forte, flanquée d'une tour ronde qui subsiste encore, acquise par la commune en 1850. C'est la maison natale de Prosper Dunant (1790-1878), peintre paysagiste du Lac d’Annecy. Prosper Dunant est le père de Camille Dunant, refondateur et président de l’Académie Florimontane, créateur du Syndicat d'initiative d’Annecy et de sentiers touristiques ; il a donné son nom au refuge du Parmelan. Leur tombeau se trouve au cimetière de Loverchy, et ils n’ont rien à voir avec Henri Dunant, fondateur de la Croix Rouge.
-En face de la mairie, le chamois et l’écureuil montent la garde devant l’école (photo 10).
-La commune est réputée pour ses efforts en faveur de l’environnement, des transports doux et du fleurissement, et a été primé à ce dernier titre dans les concours, comme le témoigne les nombreux massifs de fleurs (photo 11).
 
Il ne restait plus qu'à revenir aux voitures par le sentier des Marais, dont l’entrée est encore matérialisée par des écureuils (photo 12). Le sentier longe le Bornette, et son affluent le Nanceau, franchis à leur confluence par une passerelle.
 
Joli parcours agrémenté des premières colchiques, effectué en 2h30’ tout compris dont 30’ d’arrêts, pour 5km et 170m de dénivelée entre le lac (450m) et Sur Nanceau (620m).

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

 

Attention la randonnée peut être annulée la veille pour mauvaise conditions météo 

INFOS MARCHE NORDIQUE

Programme: voir onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

  

 

Mardi 20 août

La grotte de la Diau

(Thorens Glières) 

8H30  P. Ste. B.

 Den: 220 m  PT 

 

Jeudi 22 août (rando douce)

Hauts de Saint Jorioz

boucle de Patérier

13H30  P.TCS

Den: 300 m  PT 

 

Jeudi 22 août

Le Grand Mont

 (Arêches)

 7H00  P. TCS.

 Den: 1200 m  TBM

 

 Dimanche 25 aout

Le pied du glacier de l'Etendart

 (Col de la Croix de Fer)

7H00  P. TCS.

 Den: 630 ou 820 m  TBM

 

 

 

En savoir plus: Cliquer sur l'image

Les sites de la fédération, licences, documentation, conseils ...