Les berges de la Valserine

La sortie du 17 août aux berges de la Valserine avait pour lieu de départ principal Sainte-Bernadette...mais il n’y avait personne, que les 11 randonneur(se)s venus de Rive Gauche.
La randonnée s’intitule Berges de la Valserine, car l’objectif touristique des Pertes de la Valserine n’est prévu qu’à la fin du parcours, pour ne pas déconcentrer les randonneurs au départ.
Le parcours en pj1 est la combinaison de 2 circuits proposés par l’office de tourisme de Bellegarde, d’une part les Pertes de la Valserine en pj2, d’autre part le circuit des 3 ponts depuis Châtillon-en-Michaille, soit les ponts du Moulin des Pierres, de Confort et de Coz. Entre les 2, la montée par la Voie du Tram, qui reliait Bellegarde à Chézery de 1913 jusqu’à 1937.
 
Départ au km0 de la Voie du Tram (photo 3), qui remonte au-dessus de la rive gauche de la Valserine, dont on devine le site des pertes et entend le bruit au site de Métral.
Première halte après 1h à Confort, du nom du réconfort de Soeur Rosalie Rendu (photo 4), où un ancien wagon a été transformé en bar-restaurant (photo 5). 30’ plus loin, la gare de Mulaz surprend en pleine nature (photo 6). Toutes les explications sont fournies sur un panneau et le topoguide en pj7. Sans risque d’être happé sur le quai par un TGV, c’est l’occasion de la pause (photos 8-9).
Après 2h de marche, on arrive au Pont du Moulin des Pierres (photo 10), impressionnant au-dessus de la Valserine s’écoulant au travers d’un chaos de rochers (photos 11-12-13). Le pont de pierres d’origine, construit pour le tram en 1913, a été détruit pendant la guerre et remplacé par l’actuel pont en béton en 1954. Au belvédère (photos 14-15), un panneau explique l’histoire géologique des gorges de la Valserine (photo 16). La descente dans une végétation tropicale (photos 17-18-19-20), mène au Pont de Confort, sans aucun intérêt aujourd’hui malgré l’attrait pittoresque sur les cartes postales anciennes. Juste le plaisir de le traverser pour franchir la douane de la zone franche.
 
Le Pont suivant de Coz (photo 21) sur la Sémine (photo 22) n’est pas loin, après 3h15 de marche il est temps de poser les sacs pour le pique-nique, au choix au soleil (photo 23) ou à l’ombre (photo 24). Le “pastagas” a été apprécié, mais il a été constaté que les trousses de secours n’étaient pas complètes, il manque à qui un gobelet, qui un tire-bouchon!
Juste en aval du Pont de Coz, la Sémine se jette dans la Valserine au site de la Mêlée des eaux. Seuls 3 courageux, dont un photographe, sont descendus au bord de l’eau pour rapporter les photos de la Sémine “tourbillonnant à 360°” avant de dominer la Valserine (photos 25-26). Il a été repéré avec regret que la plage en face aurait fourni un lieu de pique-nique plus sympathique.
 
Encore 1h de marche fastidieuse dans les sous-bois, sans voir la Valserine. Heureusement récompensée par l’arrivée au site des Pertes de la Valserine (photos 27-28-29) décrit dans le dépliant en pj1. La Valserine est invisible, elle Les participants qui ont reçu le dépliant savent tout sur le site et pourront revenir. Notamment pour compléter le circuit jusqu’à Bellegarde, non au programme du jour. Un panneau indique la Tête de Napoléon (photo 30), mais le doute existe, sur la falaise en face (photo 31) on peut imaginer 3 têtes, celle de face en relief (photo 32), le profil à plat vers la gauche (photo 33) ou la droite (photo 34), le précédent étant l’oreille de ce dernier! Un totem (photo 35) explique que le Pont des Oulles (=marmites de géant) était “le seul passage à gué de la Valserine par-dessus le labyrinthe de canyons calcaires”.
10’ le long d’un bois moussu (photo 36) conduisent au site de Metral, à ancienne forte activité industrielle (photo 37), dont le barrage est équipé aujourd’hui d’une échelle à poissons (photos 38-39).
 
Il ne restait plus qu’à remonter en 10’ aux voitures au-dessus de Metral. Et de retourner au sympathique wagon-bar de Confort pour le pot (photos 40-41).
C’était une belle journée, 5h de marche hors pique-nique (incluant la visite des Pertes), 345m de dénivelée cumulée d’après le GPS.
Qui donne l’envie de retourner aux Pertes depuis Bellegarde à pied (30’) sur le sentier ré-ouvert en juin 2014, voir la photo 42 d’Hélène L. Balade qui peut être combinée avec une visite de Bellegarde, des berges et de la confluence du Rhône. Avis aux amateurs?

Risque Avalanche

BERA -->

Recherche sur le site

Renseignements, inscriptions:

 eMail: randosavoy@gmail.com

 Les randonnées sont organisées les mardi, jeudi et dimanche.

INFOS MARCHE NORDIQUE

Programme: voir onglet Marche Nordique

 PROCHAINES RANDONNÉES

    

 

 

Jeudi 20 septembre (rando douce)

Le barrage de Motz

(Seyssel)

13H 30 P.Ste B.

 Den: 0m  PT

 

Jeudi 20 septembre

Le Bec de Lachat

 (Le Tour)

6H30 P. Ste. B.

Den: 990 m BMA

 

 

 Dimanche 23 septembre

Les Puisots avec l'Ufolep

(Annecy)

Départ le Pasquier

 

Parcours familial.

Piquenique 8 euros

 

Randonnée: 

8h30 Le Pasquier.

 Den: 600m  

 

Marche Nordique

9h30 Le Pasquier.

 Den: 400m  

 

Mardi  25 septembre

Le refuge de Gramusset

(Le Grand Bornand)

9h   P.Ste. B.

 

Den:600 m M

 

En savoir plus: Cliquer sur l'image

Les sites de la fédération, licences, documentation, conseils ...